Série de déboires : Messanga Nyamding aux bords de la dépression ? ‘’ Je passe Pâques dans la souffrance ‘’

 

La descente aux enfers du Biyaiste Messanga Nyamding est apparemment loin de faire son épilogue.
Désavoué, sanctionné et ignoré par le Chef de l'Etat, l'universitaire multiplie les messages de détresse sur la place publique.
Dans sa dernière sortie, il se lamentait du fait qu'il est l'un des militants les plus chevronnées du RDPC, et que malgré son dévouement, il n'a toujours pas été nommé à un poste d'envergure par Paul Biya.

Cela fait des lustres que le Professeur Messanga Nyamding attend une nomination dans le gouvernement après près de trois décennies de militantisme.
Mais au lieu de ses attentes, il se retrouve persécuté par les barons du régime d'Etoudi, à cause de ses sorties récurrentes dans les médias locaux.

Hier soir sur le plateau de « La Vérité en Face », l'enseignant a laissé éclater son courroux. « Tous mes amis sont préfets et autres. Regardez-moi... » s'est-il lamenté.

Visiblement bien courroucé par son limogeage de son poste de chef de département à l'IRIC et son affectation dans la foulée à Garoua, annexe de l'université de Ngaoudéré, Messanga Nyamding n'y pas allé de main morte contre ses « bourreaux ».

Selon lui, les comploteurs de dedans ont mis en marche leur plan diabolique pour l'éteindre physiquement. « Je passe la Pâques dans la souffrance la douleur », a dit tout malheureux l'enseignant de rang magistral.

« Vous savez, je suis mal voyant. C'est le mal voyant qu'on envoie à Garoua... Le Cameroun est sous la prise d'une neo dictature...Regardez ce que mes amis politiques me font.», a reconnu le coordonnateur national du mouvement des Biyaistes, ayant à son actif plus de 30 années de fidélité et de loyauté envers le président Paul Biya.

 

 

 

 

Commentaires