Invité par le Maréchal Idris Deby pour superviser les présidentielles au Tchad, Célestin Djamen lynché sur la toile !

 

Nul n’est prophète chez soi, dit le célèbre adage. Célestin Djamen en serait l’une des parfaites illustrations.
Désavoué au Cameroun, il a reçu une invitation d’honneur au Tchad en tant que superviseur pour les prochaines présidentielles du 11 avril 2021.

Sur le point d’embarquer, l’ancien secrétaire du MRC, en charge des droits de l’Homme et de la gouvernance, a confié qu’il se rendait au Tchad, suite à une invitation du président Tchadien, le maréchal Idriss Deby Ihno, pour superviser l’ensemble du processus électoral de la présidentielle qui a lieu le 12 avril prochain.

En dessous de la publication, moqueries et railleries se sont enchaînées contre l’ancien transfuse du SDF et du parti de Maurice Kamto.



 

 

 

Commentaires